Bienvenue à l’école Lambda !

Vous êtes ici : Accueil du site > Les classes > cycle 2 > Référentiel des compétences attendues en fin de cycle 2 - programme (...)
Version au format PDF de cet article Version imprimable de cet article Version imprimable
Par : Manu
Publié : 27 juin 2007
Format PDF Version au format PDF de cet article

Référentiel des compétences attendues en fin de cycle 2 - programme 2007.

PDF - 161 ko
Référentiel des compétences du cycle 2
Une matière par page. Les compétences sont numérotées.

Ce référentiel, tiré des programmes de 2007, peut servir de base au livret d’évaluation, aux répartitions de cycle et aux programmations par niveau...

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX - CYCLE 2

Horaires de l’école élémentaire (semaine de 26 heures)

  • Maîtrise du langage et de la langue française : 9 à 11h (10h en CE1) dont 2h30 de lecture-écriture répartie dans les différents domaines.
  • Vivre ensemble : 0 h 30 (débat hebdomadaire)
  • Mathématiques : 5 à 6 h
  • Découvrir le monde : 3 à 3 h 30
  • Langue vivante étrangère (en classe de CE1) : 1 h 30
  • Éducation artistique (arts visuels et musique) : 3 h
  • Éducation physique et sportive : 3 h

Maîtrise de la langue :

Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3). CONNAISSANCES ET CAPACITÉS

1. DIRE

1.1 Communiquer

Être capable de :

  • prendre la parole au sein d’un groupe ou de la classe ;
  • participer à un dialogue dans le cadre d’une activité de la classe ;
  • présenter au maître ou à l’ensemble de la classe, après s’y être préparé, un album, un travail individuel ou collectif.
1.2 Maîtrise du langage d’évocation

Être capable de :

  • rapporter un événement, un récit, une information, une observation en se faisant clairement comprendre, et en adaptant son niveau de langue à un destinataire précis ;
  • reformuler dans ses propres mots une consigne, une explication ou un récit fait oralement par le maître ou un autre élève en reprenant les informations et les idées essentielles qu’il contient ;
  • dire en les interprétant les poèmes, saynètes et textes de prose courts rencontrés dans les activités de littérature qui ont été appris par cœur dans l’année.

2. LIRE

2.1 Reconnaissance des mots

Avoir compris et retenu

  • le système alphabétique de codage de l’écriture ;
  • les correspondances régulières entre graphèmes et phonèmes. Être capable de :
  • dire le nom des lettres et leur(s) valeur(s) ;
  • reconnaître les unités distinctives composant les mots, syllabes et phonèmes ;
  • segmenter les énoncés écrits et oraux jusqu’à leurs constituants les plus simples ;
  • lire seul un texte (à mi-voix ou à haute voix) simple en identifiant instantanément la plupart des mots courts et les mots longs les plus fréquents, en déchiffrant des mots simples inconnus et en restituant la courbe intonative normale de la phrase (phrase assertive seulement) ;
  • dans une lecture à haute voix d’un texte de 5 lignes déjà lu et étudié, restituer correctement l’accentuation des groupes de mots ainsi que la courbe intonative, en prenant en compte la ponctuation et des éléments prosodiques simples.
2.2 Compréhension

Être capable de :

  • lire seul une consigne simple et usuelle et la reformuler avec ses propres mots ;
  • formuler dans ses propres mots l’idée principale d’un paragraphe dans un texte documentaire ou narratif entendu ou lu ;
  • dégager le thème d’un texte littéraire (de qui ou de quoi parle-t-il ?) ;
  • après lecture ou audition d’un texte narratif d’une dizaine de lignes comportant des mots usuels, identifier les personnages principaux ;
  • extraire d’un texte littéraire ou documentaire les informations explicites permettant de répondre à des questions simples ;
  • au cours d’une lecture, dans un paragraphe de quelques lignes, repérer les différentes façons dont sont désignés les personnages.
2.3 Lire ou écouter lire des œuvres intégrales, notamment de littérature jeunesse et rendre compte de sa lecture

Être capable de :

  • raconter une histoire connue en s’appuyant sur une succession d’illustrations prélevées dans un album ;
  • présenter brièvement l’histoire de quelques personnages de fiction connus ;
  • présenter un album lu en le comparant à d’autres déjà abordés ;
  • relire seul un album illustré lu en classe avec l’aide de l’enseignant.

3. ÉCRIRE

3.1. Écriture :

Être capable de :

  • copier dans une écriture cursive lisible, par mots entiers ou groupes de mots, un court texte (poésie, chanson, résumé d’une activité conduite en classe, etc.) en respectant l’orthographe, la ponctuation et en soignant la présentation ;
  • écrire les mots réguliers en respectant les caractéristiques phonologiques du codage ;
  • corriger les erreurs orthographiques indiquées par le professeur en se référant aux règles connues d’orthographe et de grammaire ;
  • proposer l’écriture attendue d’une phrase en appliquant les règles connues ;
  • écrire sous la dictée un texte de cinq lignes maximum : en respectant les caractéristiques phonologiques du codage, en marquant l’accord en genre et en nombre dans le groupe nominal régulier minimal (déterminant, nom), en marquant l’accord du verbe et du sujet (sujet précédant immédiatement le verbe), en orthographiant correctement les « petits mots » grammaticaux les plus fréquents ;
  • saisir un texte de deux ou trois phrases au clavier ;
  • saisir les caractères en minuscules, en majuscules, les différentes lettres accentuées et les signes de ponctuation ;
  • savoir modifier la mise en forme des caractères dans un traitement de texte ;
  • savoir imprimer un document avec l’équipement informatique.
3.2. Production de textes

Être capable de :

  • au cours d’une activité de classe, écrire de manière autonome un texte de façon à pouvoir le relire (cahier d’expériences, brouillon etc.) ;
  • en situation de dictée à l’adulte (d’un texte narratif ou explicatif), proposer des corrections pertinentes (syntaxe, lexique) ;
  • rédiger un texte bref dans le cadre d’une activité de la classe en se faisant clairement comprendre et en adaptant le niveau de langue à la situation de production (courte lettre, récit, résumé ...).

4. ETUDE DE LA LANGUE (grammaire)

CONNAISSANCES

Les élèves doivent avoir compris et retenu :

  • que les marques du pluriel diffèrent selon que le mot est un verbe ou un nom ;
  • que la marque du pluriel des noms est le plus souvent s ;
  • que la marque de pluriel des verbes à la 3eme personne est -nt ;
  • que certains mots sont invariables ;
  • que des mots peuvent avoir plusieurs sens dans des contextes différents (mots renvoyant à des objets : par exemple. carte) ;
  • que plusieurs mots peuvent avoir des sens équivalents dans un même contexte et se substituer les uns aux autres ;
  • que les mots peuvent comporter des éléments communs ;
  • la dénomination des signes de ponctuation (point, point d’interrogation, virgule) ;
  • la notion de phrase.

CAPACITÉS

Être capable de :

  • marquer l’accord en genre et en nombre dans le groupe nominal simple (déterminant et nom) ;
  • repérer le verbe conjugué et le nom dans des situations simples à l’écrit et à l’oral ;
  • par rapport au verbe, repérer le sujet dans les phrases où l’ordre syntaxique régulier est respecté ;
  • repérer les relations sujet verbe et le rôle des marques écrites pour représenter ces relations (marques qu’on n’entend pas à l’oral) ;
  • marquer l’accord sujet verbe en situation simple (avec un seul sujet, contigu du verbe) ;
  • repérer les paragraphes d’un texte lu ;
  • comprendre des mots nouveaux dans leur contexte en s’appuyant sur leur environnement linguistique ;
  • utiliser la ponctuation en lecture à haute voix,
  • écrire une phrase, syntaxiquement et sémantiquement cohérente, en utilisant le point et la majuscule.

ATTITUDES COMMUNES A L’ENSEMBLE DU DOMAINE

La volonté de justesse dans l’expression écrite et orale, le goût pour les jeux de langue, l’intérêt pour la lecture comme l’ouverture à la communication se construisent dans la durée, mais c’est dés le début des apprentissages systématiques qu’il faut installer certaines manières d’être face à la langue et aux textes :

  • écouter : savoir-écouler pour comprendre, pour interroger, pour répéter, pour faire, etc. ;
  • être précis pour se faire comprendre, à l’oral comme à l’écrit ;
  • avoir le goût des mots : rapprocher/opposer des mots, constituer des familles, jouer sur les sonorités, etc. ; - contrôler : sa lecture : ne pas perdre de vue que l’on lit pour comprendre, savoir repérer une perte de compréhension, savoir revenir en arrière, savoir questionner l’adulte, sa production écrite : être vigilant à l’orthographe ; prendre l’habitude de se relire pour se corriger, pour améliorer la manière de dire ; savoir recourir à des outils qui apportent des réponses à ses questions (affichages, cahiers de référence, étiquettes mémoires, etc.) ;
  • avoir une attitude réflexive, utiliser les outils dont on dispose pour résoudre un problème simple de langue, chercher en tâtonnant des formulations plausibles, précises, pour s’expliquer, exprimer son idée ;
  • avoir des habitudes matérielles et physiques : prendre soin des outils pour écrire, gommer ou souligner, de ses cahiers et de ses livres ; en écriture, porter attention au geste, à l’attitude corporelle.

VIVRE ENSEMBLE

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2 Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3).

CONNAISSANCES

Avoir compris et retenu

  • La signification des principaux symboles de la République ;
  • les règles de la vie collective de la classe, de l’école ; savoir ce qui est interdit et permis dans la classe, dans l’école, dans les temps inter-scolaires ;
  • le rôle des adultes de l’école ;
  • des règles de sécurité (au niveau d’un enfant) les dangers des principaux objets de la vie domestique et les règles de sécurité les concernant, les règles de sécurité essentielles concernant le piéton dans la rue, connaître les règles à respecter en cas de risque majeur ;
  • comment réagir face à l’agression d’un adulte ;
  • les numéros des centres de premiers secours, les numéros de téléphone de ses parents ;
  • quelques gestes essentiels de premiers secours à la portée d’un enfant ;
  • les principales règles de bonne nutrition, de l’activité corporelle.

CAPACITÉS

Être capable :

  • de respecter le règlement intérieur de la classe et de l’école, de participer à son élaboration ;
  • de donner son opinion dans un débat réglé ;
  • d’expliciter une situation de conflit en débat réglé, participer à sa résolution ;
  • d’envisager les conséquences de ses actes avec l’aide d’un adulte ;
  • de participer à un travail collectif, d’envisager les aspects d’organisation collective d’un projet ;
  • d’appeler les secours à bon escient, y compris les numéros d’urgence ; d’effectuer quelques gestes simples de premier secours à sa portée.

ATTITUDES

  • Respecter tous les membres de la communauté éducative ;
  • acquérir le respect de soi et des autres, adultes et enfants, le manifester dans sa façon de parler ;
  • avoir conscience de ses droits et de ses devoirs dans la classe, dans l’école ;
  • respecter les différences chez autrui ;
  • respecter les enfants de l’autre sexe dans ses mots comme dans ses actes ;
  • respecter les lieux réservés aux enfants de l’autre sexe, respecter la pudeur ;
  • commencer à faire la différence entre la vie à l’école et la vie privée (discrétion à l’égard de soi-même et à l’égard des autres)
  • en situation de conflit, engager une discussion, faire appel à l’adulte si l’on n’arrive pas à résoudre le conflit ;
  • accepter les situations de travail collectif proposées à l’école quel que soit son rôle ;
  • s’engager volontiers dans l’élaboration d’un projet collectif ;
  • s’engager volontiers dans une action de solidarité en dehors de l’école.

MATHÉMATIQUES

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2 Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus .souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3). En mathématiques, les connaissances sont la plupart du temps opérationnelles et ne prennent tout leur sens qu’à l’occasion de leur mise en œuvre. Pour autant elles peuvent nécessiter un apprentissage particulier et c’est ce qu’indique leur présence dans la colonne de gauche.

Exploitation de données numériques

CONNAISSANCES CAPACITÉS

1.1 Problèmes résolus en utilisant une procédure experte Les connaissances utiles pour ce chapitre sont notamment celles concernant les nombres et les opérations, décrites ci-dessous.

  • utiliser le dénombrement pour comparer deux quantités ou pour réaliser une quantité égale à une quantité donnée ;
  • utiliser les nombres pour exprimer la position d’un objet dans une liste ou pour comparer des positions ;
  • déterminer, par addition ou soustraction, le résultat d’une augmentation, d’une diminution ou de la réunion de deux quantités ;
  • déterminer, par addition ou soustraction, la position atteinte sur une ligne graduée à la suite d’un déplacement en avant ou en arrière ;
  • déterminer, par multiplication, le résultat de la réunion de plusieurs quantités ou valeurs identiques.

1.2 Problèmes résolus en utilisant une procédure personnelle

  • dans des situations où une quantité (ou une valeur) subit une augmentation ou une diminution, déterminer la quantité (ou la valeur) initiale, ou trouver la valeur de l’augmentation ou de la diminution ;
  • déterminer une position initiale sur une ligne graduée, avant la réalisation d’un déplacement (en avant ou en arrière) pour atteindre une position donnée ou déterminer la valeur du déplacement ;
  • dans des situations où deux quantités (ou valeurs) sont réunies, déterminer l’une des quantités (ou l’une des valeurs) ;
  • dans des situations où deux quantités (ou deux valeurs) sont comparées, déterminer l’une des quantités (ou l’une des valeurs) ou le résultat de la comparaison ;
  • dans des situations de partage ou de distribution équitables, déterminer le nombre total d’objets, le montant de chaque part ou le nombre de parts ;
  • dans des situations où des objets sont organisés en rangées régulières, déterminer le nombre total d’objets, le nombre d’objets par rangées ou le nombre de rangées ;
  • dans des situations où plusieurs quantités (ou valeurs) identiques sont réunies, déterminer la quantité (ou la valeur) totale, l’une des quantités (ou des valeurs) ou le nombre de quantités (ou de valeurs).

Connaissance des nombres

CONNAISSANCES CAPACITÉS

2.1 Désignations orales et écrites des nombres entiers naturels (inférieurs à 1000)

  • connaître et savoir interpréter la valeur des chiffres en fonction de leur position dans l’écriture décimale d’un nombre.
  • associer les désignations chiffrées et orales des nombres.
  • dénombrer et réaliser des quantités en utilisant le comptage un à un ou des groupements et des échanges par dizaines et centaines ;
  • produire des suites orales et écrites de nombres de 1 en 1, 10 en 10, 100 en 100 (en avant et en arrière, à partir de n’importe quel nombre), en particulier citer le nombre qui suit ou qui précède un nombre donné.

2.2 Ordre sur les nombres entiers naturels

  • comparer, ranger, encadrer des nombres (en particulier entre deux dizaines consécutives ou entre deux centaines consécutives) ;
  • situer des nombres (ou repérer une position par un nombre) sur une ligne graduée de 1 en 1, de 10 en 10 ;
  • situer des nombres (ou repérer une position par un nombre) sur une ligne graduée de 100 en 100. 2.3 Relations arithmétiques entre les nombres entiers naturels
  • connaître les doubles et moitiés de nombres d’usage courant : doubles des nombres inférieurs à 10, des dizaines entières inférieures à 100, moitié de 2, 4, 6, 8, 10, 20, 40, 60, 80 ;
  • connaître et savoir utiliser les relations entre nombres d’usage courant : entre 5 et 10 ; entre 25 et 50 ; entre 50 et 100 ; entre 15 et 30, entre 30 et 60 ; entre 12 et 24.

Calcul

CONNAISSANCES CAPACITÉS

3.1 Calcul mental

  • connaître ou reconstruire très rapidement les résultats des tables d’addition (de 1 à 9)
  • connaître et savoir utiliser les tables de multiplication par deux et cinq, savoir multiplier par dix.
  • utiliser les tables d’addition pour calculer une somme, une différence, un complément, ou décomposer un nombre sous forme de somme ;
  • trouver rapidement le complément d’un nombre à la dizaine immédiatement supérieure ;
  • résoudre mentalement des problèmes à données numériques simples.

3.2 Calcul en ligne ou posé

  • calculer des sommes en ligne ou par addition posée en colonne ;
  • calculer des différences en ligne ou par soustraction posée en colonne ;
  • calculer, en posant une multiplication, des produits par 2 ou par 5 ;
  • organiser et traiter des calculs additifs, soustractifs et multiplicatifs sur les nombres entiers.

3.3 Calcul instrumenté

  • utiliser à bon escient une calculatrice (en particulier pour vérifier un calcul mené à la main, ou pour effecteur des calculs lourds ou longs nécessités par une résolution de problème).

Espace et géométrie

CONNAISSANCES CAPACITÉS

4.1 Repérage, orientation

  • connaître et savoir utiliser le vocabulaire lié aux positions relatives d’objets ou à la description de déplacements (devant, derrière, entre, à gauche de, à droite de, sur, sous, dessus, dessous, au-dessus de, en dessous de) ;
  • situer un objet, une personne par rapport à soi ou par rapport à une autre personne ou à un autre objet ;
  • situer des objets d’un espace réel sur une maquette ou un plan, et inversement situer dans l’espace réel des objets placés sur une maquette ou un plan ;
  • repérer et coder des cases et des nœuds sur un quadrillage.

4.2 Relations et propriétés : alignement, angle droit, axe de symétrie, égalité de longueurs

  • connaître et savoir utiliser le vocabulaire : aligné
  • connaître et savoir utiliser le vocabulaire : angle droit
  • percevoir ces relations sur un objet, un ensemble d’objets, ou sur un dessin pour le reproduire ou le décrire ;
  • vérifier ces relations ou réaliser des tracés en utilisant des instruments (gabarits de longueurs ou d’angle droit, règle) et des techniques (pliage, calque, papier quadrillé).

4.3 Solides : cube, pavé droit

  • connaître et savoir utiliser le vocabulaire approprié : cube, pavé droit, face, arête, sommet.
  • distinguer un cube ou un pavé droit, de manière perceptive, parmi d’autres solides.

4.4 Figures planes : triangle, carré, rectangle, cercle

  • distinguer ces figures, de manière perceptive, parmi d’autres figures planes ;
  • connaître et savoir utiliser le vocabulaire approprié : carré, rectangle, triangle, cercle, côté, sommet.
  • vérifier si une figure est un carré ou un rectangle en ayant recours aux propriétés (longueurs des côtés et angles droits) et en utilisant les instruments ;
  • reproduire ou compléter une figure sur papier quadrillé ;
  • vérifier si deux figures sont superposables à l’aide de techniques simples (superposition effective, calque).

Grandeurs et mesure

CONNAISSANCES CAPACITÉS

5.1 Longueurs et masses

  • connaître les unités usuelles : cm et m, kg et g. ;
  • connaître la relation qui lie le cm et le m ;
  • connaître la relation qui lie le g et le kg.
  • comparer les longueurs ou les masses d’objets par un procédé direct ou indirect ;
  • utiliser une règle graduée en cm pour mesurer ou pour construire un segment ou une ligne brisée ;
  • utiliser le mètre ruban ou le mètre de couturière dans une activité de mesurage ;
  • choisir l’unité appropriée pour exprimer le résultat d’un mesurage (cm ou m pour une longueur, kg ou g pour une masse) ;
  • utiliser une balance Roberval ou à lecture directe pour comparer des masses, effectuer des pesées simples, ou pour obtenir des objets de masses données.

5.2 Contenances

  • connaître l’unité usuelle : litre (I).
  • comparer la contenance de deux récipients en utilisant un récipient étalon.

5.3 Repérage du temps

  • connaître les jours de la semaine et les mois de l’année et lire l’information apportée par un calendrier ;
  • connaître la relation entre heure et minute.
  • utiliser un calendrier, un sablier ou un chronomètre pour comparer ou déterminer des durées ;
  • choisir les unités appropriées pour exprimer le résultat d’un mesurage de durée (jour, heure, minute, seconde).

DÉCOUVRIR LE MONDE

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2 Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3). CONNAISSANCES ET CAPACITÉS

1 - Dans le domaine de l’espace

Avoir compris et retenu :

  • quelques caractéristiques de son environnement proche ;
  • quelques caractères d’espaces différents plus vastes et plus éloignés. Être capable de :
  • se repérer dans son environnement proche, s’orienter, se déplacer ;
  • commencer à représenter l’environnement proche ;
  • décrire oralement et localiser les différents éléments d’un espace organisé ;
  • lire en la comprenant la description d’un paysage, d’un environnement ;
  • repérer les éléments étudiés sur des photographies prises de différents points de vue, sur des plans ;
  • situer les phénomènes étudiés sur une carte simple ou un globe.

2 - Dans le domaine du temps

Être capable de :

  • distinguer le passé récent du passé plus éloigné ;
  • identifier une information relative au passé en la situant dans une suite chronologique ;
  • utiliser divers types de calendriers et y situer les événements étudiés, mesurer et comparer des durées ;
  • être curieux des traces du passé et les questionner pour les comprendre avec l’aide du maître.

3 - Dans le domaine de la culture scientifique et technologique Avoir compris et retenu :

3. 1. Dans le domaine de la matière

  • connaître deux états physiques de l’eau (solide et liquide) et savoir comment on passe de l’un à l’autre ;
  • savoir que la plupart des espaces couramment qualifiés de "vide" sont, en fait, remplis d’air ;
  • connaître l’utilisation d’un thermomètre et savoir relever la température d’un corps.

3. 2. Dans le domaine du vivant

  • savoir établir une relation entre les cinq sens et les organes sensoriels correspondants ;
  • savoir que les muscles entraînent le déplacement des os du squelette et les mouvements du corps ;
  • savoir que la croissance du corps humain se traduit par une augmentation du poids et de la taille ;
  • savoir que cette croissance, pour être harmonieuse, doit reposer sur une bonne hygiène de vie : alimentation, hygiène corporelle (y compris des dents) ;
  • connaître les principaux critères caractérisant le vivant, à partir des fonctions de nutrition et de reproduction ;
  • savoir comparer divers êtres vivants : rechercher des points communs en vue d’établir une ébauche de classification ;
  • savoir que les animaux et les végétaux vivent dans un milieu qui leur est propre et que ce milieu peut subir des modifications naturelles et liées à l’action de l’Homme.

3. 3. Dans le domaine des objets et des matériaux

Connaissances :

  • savoir classer des objets en fonction de leurs usages et mener à bien une construction simple ;
  • connaître le schéma d’un circuit électrique permettant d’allumer une lampe.

Être capable de :

  • observer et mener des investigations à partir d’un questionnement accompagné, au besoin, par le maître ;
  • participer à la conception d’un protocole et le mettre en œuvre en utilisant les outils appropriés, éventuellement informatiques ;
  • développer des habiletés manuelles ;
  • s’initier à des usages particuliers de la langue orale et écrite (ex : connecteurs logiques, réalisations de tableaux...) ;
  • exprimer et utiliser les résultats d’une mesure ;
  • utiliser quelques fonctions de base d’un ordinateur ;
  • utiliser les fenêtres, ascenseurs, boutons de défilement et icônes d’un environnement informatique ;
  • mobiliser ses premières connaissances en sciences dans d’autres champs disciplinaires (comme l’EPS) et dans les activités usuelles (lors de la prise des repas ou de visites de terrain par exemple...).

ATTITUDES La découverte du monde contribue à l’acquisition d’une culture humaniste qui donne aux élèves les premières références communes par des lectures variées et la fréquentation des œuvres. Elle a pour but de cultiver une attitude d’ouverture aux autres et de curiosité pour les productions artistiques et patrimoniales. L’acquisition d’une culture scientifique et technologique doit permettre à l’élève, au cours du cycle 2, de développer les attitudes suivantes :

  • le sens de l’observation ;
  • la curiosité pour la découverte des conditions et des causes des phénomènes observés ;
  • l’imagination raisonnée ;
  • l’esprit critique : confronter ses idées dans des discussions collectives , chercher à valider par l’argumentation ;
  • l’intérêt pour les progrès scientifiques et techniques ;
  • la responsabilité face à l’environnement, au monde vivant et à la santé ;
  • l’observation de règles élémentaires de sécurité.

LANGUES VIVANTES (au CE1)

Capacités

L’élève est progressivement conduit à comprendre et à pouvoir utiliser de façon pertinente des énoncés qui renvoient à des situations de la vie quotidienne, notamment en interaction. Une égale attention est accordée à la compréhension ou à la formulation de questions simples ainsi qu’à la production de réponses et à la prise de parole par l’élève. Cette acquisition est favorisée par les jeux mettant les élèves en situation d’écoute et d’échanges réciproques et augmentant les occasions de prise de parole.

Attitudes

L’élève, en apprenant une langue vivante, s’ouvre à une autre culture. II découvre qu’il existe d’autres horizons, d’autres pays, d’autres manières de vivre. La curiosité mène ainsi à la connaissance. Comparer des comportements non verbaux, des habitudes culinaires, des codes vestimentaires et la célébration de fêtes dans différents pays permet de prendre conscience progressivement de la relativité des usages. Toutes ces activités sont menées de façon à encourager la recherche et la participation personnelle des élèves. Selon les ressources présentes dans la classe, dans l’école ou dans son environnement immédiat, les langues parlées par des élèves sont valorisées par la présentation ou la mémorisation d’énoncés, de chants ou de comptines dans ces langues, entre autres lors d’événements particuliers. L’intervention ponctuelle de locuteurs de ces langues sera recherchée.

ARTS VISUELS

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2

Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour fous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle ici, la fin du cycle 3).

CAPACITÉS

Être capable de :

  • lire et utiliser différents langages :
  • utiliser le dessin dans diverses fonctions (expression, enregistrement...) ;
  • expérimenter des matériaux, des supports, des outils, constater des effets produits et réinvestir tout ou partie des constats dans une nouvelle production ;
  • combiner plusieurs opérations plastiques pour réaliser une production en deux ou trois dimensions, individuelle ou collective ;
  • produire des images en visant la maîtrise des effets et du sens ;
  • décrire et comparer des images en utilisant un vocabulaire approprié ;
  • établir des relations entre les démarches et procédés repérés dans les œuvres et sa propre production ;
  • reconnaître et nommer quelques œuvres d’artistes et les mettre en relation les unes par rapport aux autres (voir listes nationale et académique).

ATTITUDES

Les arts visuels contribuent à l’acquisition d’une culture humaniste en développant au cours du cycle 2, le sens de l’observation et la curiosité. Par la fréquentation des œuvres, l’élève découvre des productions artistiques du patrimoine européen.

ÉDUCATION MUSICALE

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2

CAPACITÉS

Être capable de :

  • chanter juste en contrôlant l’intonation à l’oreille ;
  • interpréter de mémoire une dizaine de chansons simples par année, en recherchant justesse, précision et expression ;
  • mobiliser, soit de façon autonome, soit sur rappel, les habitudes corporelles pour chanter (posture physique, aisance respiratoire, anticipation...) ;
  • écouter les autres, pratiquer l’écoule intérieure de courts extraits ;
  • isoler au travers d’écoutes répétées quelques éléments musicaux (repérer en particulier des phrases identiques, leur place respective), en mémoriser certains ;
  • produire des rythmes simples avec un instrument, marquer corporellement la pulsation ;
  • traduire des productions sonores sous forme de représentations graphiques, après appui éventuel sur des évolutions corporelles ;
  • commencer à exprimer et justifier ses préférences ;
  • exprimer par des enchaînements dansés, personnels ou collectifs, une façon de ressentir une musique ;
  • reconnaître et nommer quelques œuvres et les mettre en relation les unes par rapport aux autres ;

ATTITUDES

L’éducation musicale contribue à l’acquisition d’une culture humaniste en développant au cours du cycle 2, le sens de l’observation et la curiosité. Par la fréquentation des œuvres et l’écoute, l’élève découvre des productions artistiques du patrimoine européen notamment.

ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE

Connaissances, capacités et attitudes travaillées et attendues en fin de cycle 2

Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme. Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3).

CONNAISSANCES ET CAPACITÉS

1 - COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES

Les compétences visées, activités et niveaux à atteindre sont en interaction permanente. À chaque cycle, ces compétences, de nature identique, se situent à des niveaux de maîtrise différents, et dans différentes activités. Le niveau d’acquisition attendu des compétences suivantes est précisé dans ce texte pour quelques activités .

Être capable, dans différentes activités physiques, sportives et artistiques, de :

  • réaliser une performance mesurée ;
  • adapter ses déplacements à différents types d’environnements ;
  • s’opposer individuellement et/ou collectivement ;
  • concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique et/ou expressive.

2 - CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES GÉNÉRALES

Avoir compris et retenu :

  • que l’on peut acquérir des connaissances spécifiques dans l’activité physique et sportive (sensations, émotions, savoirs sur les techniques de réalisation d’actions spécifiques...) ;
  • des savoirs précis sur les différentes activités physiques et sportives rencontrées.

Être capable, dans différentes situations, de :

  • s’engager lucidement dans l’action ;
  • construire un projet d’action ;
  • mesurer et apprécier les effets de l’activité ;
  • appliquer des règles de vie collectives.

1 Message