Bienvenue à l’école Lambda !

Vous êtes ici : Accueil du site > Les classes > cycle 3 > Histoire > Le cahier d’Histoire - L’Histoire en résumé - Programme 2007. > Le XXème siècle et le monde actuel.
Version au format PDF de cet article Version imprimable de cet article Version imprimable
Par : Manu
Publié : 20 mai 2007
Format PDF Version au format PDF de cet article

Le XXème siècle et le monde actuel.

Du début de la première guerre mondiale en 1914 à nos jours.

On fait débuter le XXe siècle au début de la première guerre mondiale, parce qu’elle marque la fin de l’hégémonie européenne et l’émergence de la puissance américaine. Le contraste est grand entre l’ampleur des progrès scientifiques et techniques qui entraînent d’incontestables améliorations de vie pour la majorité des Français et des Européens et la violence du siècle, marqué par les massacres et les formes les plus extrêmes de l’intolérance et de l’exclusion et par les massacres, notamment dans les camps d’extermination, contre lesquels s’élèvent les voix de quelques grandes personnalités. Le développement de nouveaux moyens de communication et d’information accentue la « mondialisation » et donne l’impression d’un « village planétaire », où chaque événement est immédiatement connu partout et se répercute dans l’ensemble du monde. Cette mondialisation ne supprime pas les fortes tensions ni les inégalités entre les diverses parties de la planète. Pour tenter d’améliorer la situation, se créent de nombreuses organisations internationales dont l’Organisation des Nations-Unies (ONU), tandis que l’Europe cherche, non sans difficulté, à s’unifier.

L’Union européenne est traitée dans le programme de géographie.

  • 3 points forts pour cette période :
  1. La violence du siècle, les deux conflits mondiaux.
  2. La Cinquième République : pour commencer à comprendre le fonctionnement de notre système démocratique.
  3. La société en France dans la deuxième moitié du XXe siècle : les progrès techniques, les transformations économiques et sociales, les arts (à partir d’un ou deux exemples au choix de l’enseignant).