Bienvenue à l’école Lambda !

Vous êtes ici : Accueil du site > Les classes > cycle 3 > Histoire > Le cahier d’Histoire - L’Histoire en résumé - Programme 2002. > L’Antiquité.
Version au format PDF de cet article Version imprimable de cet article Version imprimable
Par : Manu
Publié : 20 mai 2007
Format PDF Version au format PDF de cet article

L’Antiquité.

De l’invention de l’écriture à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

Ses limites : de l’invention de l’écriture à la chute de l’Empire romain d’Occident. Une grande partie de la période antique se déroule dans le Moyen-Orient et l’est du bassin méditerranéen, lieu d’invention de l’écriture, où apparaissent, entre autres, de grandes civilisations, celles de l’Égypte et, plus tard, de la Grèce. Leur succède l’Empire romain qui s’étend progressivement sur l’ensemble de la Méditerranée et bien au-delà. Ces civilisations seront étudiées au collège. À l’école primaire, le programme commence avec l’entrée de notre territoire dans l ’ « H i s t o i re », c’est-à-dire avec l’arrivée des Grecs et des Celtes (appelés Gaulois par les Romains) et, plus encore, avec la lutte entre Gaulois et Romains, la romanisation et la christianisation de la Gaule.

Repères chronologiques

Points forts

  • À l’origine de l’histoire du territoire français, une diversité qui en fait la richesse : populations premières, Grecs, Celtes (Gaulois) dominants peuples Celtes Venus d’Europe centrale et installés en Europe occidentale, vers le Ve siècle avant Jésus-Christ, des groupes celtes vivent en cités indépendantes et ont pour activité essentielle l’agriculture et l’élevage du porc. Ils sont réputés pour leur travail de différents métaux, le fer en particulier, et leur habileté manuelle (invention du tonneau). Avant eux, des Grecs se sont installés sur le rivage méditerranéen, créant les premières villes de notre pays (Marseille, Nice...). Les uns et les autres y ont trouvé des populations déjà installées dont on ignore généralement les origines.
  • La romanisation de la Gaule - 52 Vercingétorix vaincu par Jules César Conquise par les Romains en plusieurs étapes, la Gaule est rattachée à l’Empire et peu à peu romanisée. On y use de la langue latine, d’où sortira peu à peu la langue française, dans une société où se côtoient hommes libres et esclaves. De nombreuses villes sont fondées ou transformées (Bordeaux, Lyon, Toulouse, Besançon, Arles...) avec de grands édifices publics. Instruments de romanisation, le réseau routier et le grand commerce se développent grâce à la liberté de circulation et à la paix qui va durer près de deux siècles et demi. Petit QCM.
    GIF - 30.5 ko
  • De plusieurs dieux à un seul Dieu, dans la civilisation occidentale : la christianisation du monde gallo-romain
    GIF - 27.5 ko

Au I Ie siècle, des religions, venues du Proche - Orient, s’implantent dans le monde gallo-romain et l’ensemble de l’Empire. Parmi elles, le christianisme. Prêché par Jésus qui s’affirme fils de Dieu, il se caractérise par la croyance en un Dieu unique et en l’immortalité de l’âme, dans le prolongement de la religion juive, et par le commandement fait aux hommes, tous égaux entre eux, de s’aimer les uns les autres. Longtemps, il coexiste avec les autres religions.

Vocabulaire de base

Empire, démocratie, cité, ville, villa, amphithéâtre , théâtre, arène, thermes, aqueduc, temple, polythéisme, monothéisme, judaïsme, christianisme.

Personnages et groupes significatifs

Sources et documents à utiliser

Pour aller plus loin